Valérie Ben Samoun et Liliane Guidal

 
nous 4             

 

 

Nous nous sommes rencontrées il y a maintenant plus de 17 ans, lors de nos formations de sophrologue auprès de l’Ecole Française de Sophrologie Analytique et de psychothérapeute – master en symbiologie de l’Institut Parallaxe.

        

En l’an 2000, nous avons décidé de mettre en commun nos expériences, nos réflexions et de là est née une approche plurielle de l’accompagnement vers un mieux-être.

 

Il s’agit pour nous d’être en cohérence entre le dire et le faire, d’avancer sans masque et de penser l’engagement comme un vécu de chaque instant et le transmettre. Il s’agit aussi d’éviter d‘être dans un cadre trop figé de certitudes intellectuelles ou de courant de pensées, d’ouvrir à plus d’humanité et à un champ possible de découvertes, de connaissances.

 

Voilà pourquoi nous nous sommes engagées dans une résistance pacifique contre la légalisation du titre de Psychothérapeute ; nous avions pensé écrire une lettre ouverte mais beaucoup d’encre a déjà coulé sur le sujet. Nous respectons trop l’humain pour enfermer cette discipline humaine dans une législation rigide alors que nous sommes au carrefour d’une transformation humaine des plus importantes et qu’il est d’actualité, plus que jamais, de réajuster progressivement au fur et à mesure des fluctuations de notre temps et de la vitesse de l’information, tout en étant respectueux des limites de notre profession.

 

Nous sommes des êtres humains non des modèles et oser se montrer telles que nous sommes est aussi une façon de dédramatiser, de rassurer, d’accueillir… l’humain en chacun de nous avec simplicité et respect ; 

 

Nous pensons qu’il est possible d’oser une nouvelle aventure de la rencontre humaine, et nous le vivons dans notre quotidien. Voilà pourquoi nous nous inscrivons dans le cadre du développement durable, comment mieux vivre ensemble dans le rassemblement et le partage des pensées et des actions, comment protéger les générations à venir, entre autre nos enfants et leur laisser un héritage global plus optimiste.

 

Voila pourquoi nous nous définissons comme des militantes de la vie, pleinement engagées, capables d’un investissement important en cas de nécessité.

 

Cette forme d’accompagnement est enrichie de nos deux personnalités, Valérie, auparavant professeur, est très intéressée et au fait de l’actualité, locale, nationale internationale, que cela soit sur le plan politique, socio-culturel, sportif, de l’évolution informatique, férue de musique et de cinéma, son oreille entend bien au-delà…. Quant à Liliane, ancienne responsable des ressources humaines, est plus tournée sur l’infiniment petit, entre autre la vie embryonnaire ou utérine, le monde onirique, celui de la couleur ou de la créativité artistique….

Au final nous nous inspirons mutuellement, et partageons nos centres d’intérêt. Avec tout ce que nous sommes…, nous créons et animons ensemble des stages d’évolution personnelle, parallèles bien souvent à notre évolution, celle de la société, de notre monde et bien sûr aux fluctuations de notre temps.